AC Léopards et Otoho sur une bonne lancée en Ligue des champions

L’AC Léopards et AS Otoho, engagés en ligue africaine des champions ont respectivement pris le dessus sur AS Togo Port de Lomé le 10 février à Madingou et le...

L’AC Léopards et AS Otoho, engagés en ligue africaine des champions ont respectivement pris le dessus sur AS Togo Port de Lomé le 10 février à Madingou et le Mouloudia Club d’Alger le 11 février à Owando. Les matches retour se jouent dans 15 jours.

La plus belle satisfaction des Congolais est venue du stade Marien Ngouabi d’Owando où AS Otoho de la localité a reçu le Mouloudia Club d’Alger, un habitué des joutes africaines. Plus en vue depuis la première période de la rencontre, les protégés de Raoul Ominga sont venus à bout des Algériens du Mouloudia aux 61e et 78e minutes grâces aux buts du Guinéen Mahaman Cissé et Bersyl Obassi Ngatsongo.

Cette avance de deux buts est une bonne option prise par AS Otoho qui pourra se contenter d’un match nul à Alger, lors du match retour.

Opposé à AS Togo Port de Lomé, l’AC Léopards de Dolisie s’est imposé (2-1) à Madingou, après un match plus ou moins équilibré dans le jeu. Après l’ouverture du score à la 49e minute sur une déviation de la tête contre son camp d’Abdoul Sabourh Bode, les Togolais réussissent à rétablir la marque à la 68e minute par Hakim Ouro Sama ; avant que Césair Gandzé ne donne la victoire aux Fauves du Niari d’une frappe puissante à la 69e minute. Les Léopards ont intérêt à jouer l’option d’une victoire à Lomé pour éviter que le but d’AS Togo marqué à l’extérieur ne joue contre les Congolais en cas d’une défaite de zéro but à un (0-1) par exemple.


En Coupe de la CAF, le Club Sportif La Mancha est allé contraindre, le 10 février AS Tanda de Côte d’Ivoire au nul vierge. Le Club Athlétique Renaissance Aiglon (CARA), pour sa part, s’est incliné (0-1) le 11 février à Kumasi au Ghana face à Asante Kotoko. La Mancha qui a ramené un point de la Côte d’Ivoire doit impérativement gagner la semaine prochaine au complexe sportif de Pointe Noire face à AS Tanda qui essayera de jouer un mauvais coup au club entrainé la Tchiamas.

Battu (0-1) par Ashante Kotoko de Kumasi, grâce au penalty réussi à la 93e minute par Yakubu Mohammed, dans des circonstances hallucinantes symbolisées par cinq penalties dont quatre sifflés en faveur des Ghanéens, le CARA n’aura aucun autre choix que de s’imposer lors de la manche retour à Brazzaville par un score de plus de deux buts.

Dans ce match, le premier penalty d’Asante Kotoko est obtenu à la 6e minute. Sadick Adams place son tir hors des buts congolais gardés par Chancel Massa. Au retour des vestiaires, l’arbitre sénégalais accorde un deuxième penalty aux Ghanéens à la 54e minute. Amos Frimpong voit son tir stopper par Massa. A la 67e minute, Baba Mahama manque à son tour un troisième penalty ghanéen devant Chancel Massa qui sort son tir.

A la 73e minute, les rôles s’inversent car c’est le Congo qui concède un penalty. Massa Chancel, qui veut couronner ses bonnes prestations de la rencontre, échoue devant Felix Annan, le gardien d’Asante Kotoko. Alors que les deux équipes se dirigent vers un partage des points, l’arbitre siffle un ultime penalty en faveur des Ghanéens à la 93e minute qui a été transformé par Yakubu Mohammed.