Bientôt la mise en production du first oil de Moho Nord

Le Président Directeur général du groupe Total, Patrick Pouyanné a annoncé le 21 décembre à Brazzaville, à l’issue d’une audience avec le président de la République, que la société...

Le Président Directeur général du groupe Total, Patrick Pouyanné a annoncé le 21 décembre à Brazzaville, à l’issue d’une audience avec le président de la République, que la société Total va produire son first oil en mars 2017. Cette première va augmenter de 35 % la production totale du Congo et contribuera significativement à renflouer l’économie congolaise, qui dépend à plus de 70 % de ce brut.

Ce projet, ayant un coût d’investissement estimé à 10 milliards de dollars, va permettre de produire jusqu’à 450 millions de barils sur 35 ans. La production actuelle du pays est de 250.000 barils par jour.

A partir de la mi-2017, le Congo pourra compter sur une augmentation progressive de la production qui atteindra, en 2018, un plateau de plus de 300.000 barils par jour. Ce chiffre devrait permettre au Congo de bouleverser la hiérarchie dans le classement des plus importants producteurs du continent et de le placer devant la Guinée Equatoriale.


Le PDG de Total confirme ce que de nombreux analystes économiques annonçaient récemment pour le pétrole congolais. Si cette remontée de production pouvait coïncider avec celle des cours, le pays se ferait une santé économique appréciable.

En 2018, la République du Congo produira 300.000 barils de pétrole par jour. Cette augmentation est justifiée par la mise en production, en mars prochain, du projet Moho Nord logé sur la licence Moho Bilondo.

Le président du groupe Total, Patrick Pouyanné, remplace à ce poste, Christophe de Margerie, disparu dans un accident d’avion en octobre 2015.