Brazzaville abritera en octobre un sommet sur les Grands lacs

Le président de la République, Denis Sassou N’Guesso a annoncé le 20 septembre à New York, lors de son intervention à la 72e Assemblée générale des Nations Unies que...

Le président de la République, Denis Sassou N’Guesso a annoncé le 20 septembre à New York, lors de son intervention à la 72e Assemblée générale des Nations Unies que Brazzaville abritera 19 octobre le 7e sommet de la Conférence internationale sur la région des Grands lacs (CIRGL) et la réunion de Haut niveau de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République démocratique du Congo (RDC).

Pour Denis Sassou N’Guesso, ces réunions seront organisées en vue d’envisager des voies et moyens de règlements des différentes crises en cours dans cette partie du continent.

« Il s’agit de la RDC, du Burundi, du Soudan du Sud, ainsi que de la République de Centrafrique, pays confrontés à des violences armées qui mettent à mal la sécurité et la stabilité à l’échelle régionale », a déclaré le Chef de l’Etat congolais.


La question de paix dans la région des grands lacs a été en discussion entre le Président congolais et le représentant du secrétaire général de l’ONU, François Fall, en marge de la 72e assemblée générale de l’ONU.

« Les Grands lacs constituent aujourd’hui, un vaste sujet. Il y a la situation en RDC et tous les autres pays limitrophes.  Avec toutes les conséquences du conflit congolais, il faut attendre de cette réunion que le président Sassou qui va assumer la présidence, prenne la nature réelle des problèmes. Il y a les problèmes des réfugiés, de la réconciliation, du règlement du conflit au Congo, des répercutions sur les pays voisins. C’est un ensemble de dossiers qui sera sur la table de cette conférence. Nous faisons confiance au leadership du président Sassou », a dit le fonctionnaire onusien.