Un Camerounais tente de photocopier le badge d’un policier à Brazzaville

Un commerçant camerounais a voulu photocopier le badge d’un policier d’immigration venu le contrôler le 19 décembre au marché Total de Bacongo à Brazzaville. Un policier d’immigration arrive dans...

Un commerçant camerounais a voulu photocopier le badge d’un policier d’immigration venu le contrôler le 19 décembre au marché Total de Bacongo à Brazzaville.

Un policier d’immigration arrive dans un kiosque tenant lieu de papeterie, tenu par un sujet camerounais. Celui-ci lui demande l’ordre de mission que le policier montre. Il lui demande ensuite son badge. En le prenant le commerçant a voulu le photocopier.

C’est à ce moment que les choses ont dégénéré. Le policier n’a pas apprécié qu’un sujet étranger puisse photocopier le badge d’un policier. « Depuis quand un sujet étranger décide de photocopier le badge d’un policier. C’est du jamais vu », a vociféré le policier en montrant la paires de menottes accrochées à sa ceinture.

Entre temps, une de ses collègues, revenue avec une intervention des policiers du commissariat de Bacongo situé dans le marché Total, a embarqué l’infortuné sans violence.

Les autres commerçants de nationalité camerounaise n’ont pas apprécié le geste du policier : « Mais cela fait quoi si l’on photocopie le badge ? Les gens savent qu’ici il y a des étrangers, ils peuvent fabriquer des faux ordres de missions pour venir nous rançonner, surtout en cette période de fêtes . Il fallait même qu’on lui arrache une dent », a dit un commerçant.