La coopération entre le Congo et l’Afrique du Sud au beau fixe

L’ambassadeur d’Afrique du sud au Congo, Richard Baloyi, a assuré, le 2 février à Brazzaville, le président du Sénat, Pierre Ngolo, sur le raffermissement de la collaboration entre les...

L’ambassadeur d’Afrique du sud au Congo, Richard Baloyi, a assuré, le 2 février à Brazzaville, le président du Sénat, Pierre Ngolo, sur le raffermissement de la collaboration entre les parlements des deux pays.

Pierre Ngolo a exhorté les sénateurs à œuvrer en fonction des onze affaires à l’ordre du jour à la deuxième session ordinaire administrative. Un ordre du jour arrêté le 25 janvier lors de la conférence des présidents. Pour ce faire, a-t-il ajouté, ils devront tous tenir compte du budget 2018 élaboré en harmonie avec le Fonds monétaire International (FMI) qui va accompagner le Congo dans sa gestion en ces temps d’austérité.


Parmi les affaires à traiter il y a sept à caractère juridique et administratif, une relevant du domaine économique et financier, une liée aux questions de défenses et de sécurité et deux autres de portée générale.

Pierre Ngolo a saisi l’occasion pour louer l’action menée par de multiples instructions en vue de ramener la paix au Congo. « En effet, depuis le 23 décembre 2017, souffle un air de détente et d’espoir, consécutif à l’accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités signé par les représentants du gouvernement et du Pasteur Ntoumi, a-t-il dit.

Cette session intervient après la tenue successive de la première session ordinaire dite budgétaire, des première et deuxième sessions extraordinaires, respectivement du 16 octobre au 23 décembre 2017, du 30 décembre 2017 et du 5 au 9 janvier 2018.