Début imminent des travaux d’interconnexion par fibre optique Congo-RCA-Cameroun

Le directeur de cabinet du ministre des Postes, télécommunications et de l’économie numérique, Franck Siolo, a annoncé, le 31 janvier à Brazzaville, la réalisation imminente des travaux du réseau...

Le directeur de cabinet du ministre des Postes, télécommunications et de l’économie numérique, Franck Siolo, a annoncé, le 31 janvier à Brazzaville, la réalisation imminente des travaux du réseau d’interconnexion par fibre optique entre le Congo, le Cameroun et la Centrafrique.

La réalisation des travaux du réseau d’interconnexion par fibre optique entre le Congo, le Cameroun et la Centrafrique consistera à relier la partie nord du Congo avec le Cameroun et la République centrafricaine à travers les localités d’Impfondo dans le département de la Likouala et à Ouesso dans la Sangha par les câbles sous-marin au fleuve Congo. Cette deuxième phase permettra la mise en place d’un centre national des données appelé Datacenter, d’une technopole au Congo et d’un certain nombre d’applications et services des Technologies de l’information et de la communication (TIC).


D’un coût total de 43.657.218.135 francs CFA, les travaux d’interconnexion de ce réseau sont financés par le gouvernement à hauteur de 9.520.898.000 de francs CFA soit 21,8 % et par la Banque mondiale qui apportera 34.137.194.000 francs CFA, soit 78,2 %.

Franck Siolo a indiqué que l’intérêt de ces projets est crucial, car il s’agit des projets de grande envergure qui exigent de la part des membres du comité de pilotage d’être vigilent, conséquent et avoir un regard permanent.

Le conseiller du Président de la République à l’économie numérique, Yves Ickonga, a, pour sa part, expliqué que ce projet est ambitieux, dans la mesure où il définit tous le secteurs des nouvelles technologies. Au cours de cette rencontre, il a été question de réfléchir sur les modalités pratiques de la réalisation de ce projet.

Signé le 25 mai 2016, l’accord de financement entre le Congo et la BAD permettra le lancement des travaux d’interconnexion entre le Congo, la RCA et le Cameroun cette année. Cet accord sera piloté par le Projet central african backbone.