Pas d’engouement d’électeurs en fin de vote à Talangaï

Le plus grand centre  électoral du 6ème arrondissement de Brazzaville,  le collège Antonio Agostino Neto  (A A Neto)  n’a pas connu d’engouement des électeurs  qui venaient voter à compte-goutte ce...
Proclamation des votes à Brazzaville

Le plus grand centre  électoral du 6ème arrondissement de Brazzaville,  le collège Antonio Agostino Neto  (A A Neto)  n’a pas connu d’engouement des électeurs  qui venaient voter à compte-goutte ce 16 juillet. Cette circonscription électorale compte plus de 9.000  électeurs inscrits sur les listes.

Les  neuf bureaux de vote  ont  ouvert  les  portes  à  9 heures du matin. Mais jusqu’à 11heures,  les six bureaux de vote sur les  neuf dudit centre, l’on a constaté qu’un électeur par bureau de vote avait accomplir son devoir civique.


A cet effet, le chef du bureau de vote numéro 6,  André Engambé a expliqué que  l’élection se passait sans horreur pour le vote de deux candidats présentés dans la 5ème circonscription pour le compte  des législatives et 25 listes pour les locales.

Selon  André Engambé, ce qui se passe, résulte du fruit  de deux semaines de campagne menées par les candidats qui ont plutôt focalisé la plupart de leurs actions sur la jeunesse, ignorant que  la majorité de ces jeunes n’ont pas de cartes d’électeur ou pièces d’identité. Ces jeunes ne sont seulement motivés par l’argent et d’autres gadgets de campagne. « Tandis que les grands électeurs, les adultes appelés à voter, ne sont toujours pas sollicités », a-t- il indiqué.

En dépit  du manque d’enthousiasme des électeurs à trente minutes de la fermeture officielle des bureaux de  vote sur l’ensemble du territoire national, les opérations de vote se sont déroulées sans heurts dans ce grand centre  d’AA Neto connu pourtant pour son bouillonnement.

La Commission nationale électorale indépendante (CNEI) avait prévu  quelques  62 bureaux  de vote  à Talangaï.