Les députés congolais à l’école du savoir

Le président de l’assemblée nationale, Isidore Mvouba, a déclaré le 12 décembre à Brazzaville, lors de la journée de formation des parlementaires, que la 14e législature a placé au cœur de...

Le président de l’assemblée nationale, Isidore Mvouba, a déclaré le 12 décembre à Brazzaville, lors de la journée de formation des parlementaires, que la 14e législature a placé au cœur de ses actions le renforcement des capacités pour améliorer les conditions de vie des Congolais.

Quatre thèmes ont été choisis pour parfaire la connaissance des parlementaires. Isidore Mvouba a expliqué que le renforcement des capacités était une question de processus de développement endogène qui va regarder les procédures, pratiques législatives et contrôle de l’action gouvernementale. Pour lui, il va aussi aborder le problème de l’élaboration et le contrôle du budget de l’Etat dans le cadre des reformes de la gestion des finances publiques ainsi que le rôle des députés dans leurs circonscriptions électorales respectives pour garantir les compétences de demain.

« Le renforcement des capacités touche l’ensemble des questions qui concernent la vie de la nation. Ce qui insinue que l’action du député n’est pas virtuelle. Elle intéresse des hommes et femmes de sang qui sont accablés au quotidien par des maux de toute nature », a ajouté Isidore Mvouba.

La journée des parlementaires, a-t-il repris, c’est aussi pour préparer les députés à se distinguer par la force de proposition en faisant des commissions permanentes des manufactures d’idées. Pour lui, les députés se doivent de montrer leur efficacité en tant que représentant d’un peuple assoiffé de stabilité, de paix, de prospérité en ces heures de turbulence économique.

« Légiférer en faveur du peuple passe avant tout par l’acquisition du savoir. Il est donc impératif d’acquérir des connaissances pour gouverner. Porter un regard critique au fil de son existence est la voie royale pour s’améliorer sans cesse » a-t-il  instruit.

Le vice-président de l’assemblée nationale, Léon Alfred Opimbat, a instruit les représentants du peuple sur leurs devoirs, obligations et privilèges. Cette formation interactive pour la construction d’un Congo riche et prospère permettra aux députés de faire face aux situations multiformes qui entravent au bon fonctionnement de la chose publique.

L’assemblée nationale sous haut lieu de la démocratie participante a pour mission d’accompagner, de faciliter, de catalyser le développement de la nation et les processus de changement qui s’y attachent.