Un don des Etats-Unis à une bibliothèque catholique de Mayanga

L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Congo, Todd P. Haskell, a affirmé le 30 octobre à Brazzaville, à l’inauguration de la bibliothèque et de la salle multimédia du complexe scolaire...

L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Congo, Todd P. Haskell, a affirmé le 30 octobre à Brazzaville, à l’inauguration de la bibliothèque et de la salle multimédia du complexe scolaire Père Pierre Desportes, que le livre était le véhicule culturel par excellence du patrimoine commun entre les peuples. Les élèves devraient donc faire du livre leur ami et confident, a soutenu le diplomate.

Ce sont près de 1000 ouvrages de tous les niveaux et de toutes les matières qui équipent désormais la nouvelle bibliothèque du complexe scolaire Père Pierre Desportes. La salle multimédia, quant à elle a été équipée de quatre ordinateurs. Toutes les opérations ont été réalisées par l’ambassade des Etats unis d’Amérique au Congo pour stimuler le goût de la lecture aux élèves de cette école dont les chances d’accessibilité au livre étaient réduites.

« Grâce aux fonds d’auto-assistance de l’ambassadeur, un financement a été accordé à l’Association des sœurs servantes de Cana, pour réaliser ce projet. Cette association avait soumis à l’ambassade une demande de subvention pour le renouvellement de son fond documentaire, l’acquisition de quatre ordinateurs, la fabrication des étagères et des tables de lecture », a précisé, Todd Haskell.


La supérieure de la congrégation des sœurs servantes de Cana, sœur Ursule Pétronille Tsimambakidi, a souligné que cette bibliothèque est le fruit du projet franco-congolais de lecture publique qui date de 2015. « Dégradée au fils des années, elle a été réhabilitée récemment par l’ambassade des Etats unis au Congo », a-t-elle dit.

De leur côté, les élèves se sont dit satisfait de cette dotation car, ils pourront effectuer des recherches et préparer aussi leurs cours sans plus de difficultés. « Pendant mes heures perdues, je pourrais maintenant soit procédé les recherches, dans la bibliothèque, soit apprendre à manier l’ordinateur.

Le programme d’auto-assistance de l’ambassadeur permet de financer des projets de développement à caractère social et économique durables pour la communauté. Des projets qui, à courts et moyen termes, pourraient déboucher sur des incubateurs de très petites entreprises et sur l’épanouissement socio-culturel de la personne.