Une école privée de gastronomie à Brazzaville

Le représentant du nonce apostolique, Jiusset Plommisso, a procédé le 9 octobre à Brazzaville à l’inauguration de l’école de gastronomie Jean Paul II. Une école qui s’inscrit dans le...

Le représentant du nonce apostolique, Jiusset Plommisso, a procédé le 9 octobre à Brazzaville à l’inauguration de l’école de gastronomie Jean Paul II. Une école qui s’inscrit dans le renforcement de la coopération Congo-Vatican.

Cette première école  professionnelle en gastronomie est un cadre modeste qui s’ouvre  sur  un bâtiment qui comprend deux salles de classe, une cuisine, une salle d’atelier de travaux pratiques et un hall réservé aux diverses activités liées à la formation dans l’art culinaire.


Cet espace jouit d’une capacité d’accueil de près de 90 apprenants qui y bénéficieront d’une connaissance à la fois théorique et pratique de la gastronomie dans toute sa diversité, a expliqué le responsable des études, David Aloula Koumou. A l’issue de la formation, a-t-il poursuivi, les étudiants de l’art culinaire se qualifieront comme technicien en cuisine,  technicien en pâtisserie ou agent de restauration.

Trois filières sont mises à la disposition des jeunes apprenants de cette école professionnelle privée où le stage est assuré par le biais de nombreux partenaires de grands restaurants de la ville.

« Il ne s’agit pas seulement de cuisiner pour cuisiner. Il faut aussi savoir y mettre son cœur », a dit le chef cuisinier de l’hôtel PEFACO, Rey Ouati, consultant à l’école de gastronomie Jean-Paul II. « Les étudiants doivent connaître la matière pour savoir préparer en mode sain », a-t-il expliqué.

Le maire de l’arrondissement 8 à Madibou, a déclaré que cette école est le motif même de l’exaltation des populations du quartier Bacongo qui se sont vus honorés. Il a par la suite loué cette  mutualité d’intérêt remarquable qui fait montre du vivre ensemble.