La fondation JED prime 28 élèves du Congo

Le ministre de l’Enseignement primaire secondaire et de l’alphabétisation, Anatole Collinet Makosso, a félicité le 4 janvier à Brazzaville, lors de la remise des diplômes aux premiers des meilleurs...

Le ministre de l’Enseignement primaire secondaire et de l’alphabétisation, Anatole Collinet Makosso, a félicité le 4 janvier à Brazzaville, lors de la remise des diplômes aux premiers des meilleurs élèves du Congo, les élèves venus des 12 départements du territoire congolais pour leurs résultats élogieux en fin d’année 2017.

28 élèves au total dont 10 filles et 18 garçons ont reçu, des mains des autorités qui les ont parrainé, un diplôme d’honneur  accompagné d’un trophée de mérite scolaire pour les uns et d’une médaille de mérite scolaire pour les autres, couronnés d’un ordinateur portatif à chacun d’eux. Au cours de cette cérémonie devenue annuelle, les parrains et marraines ont fait montre d’une certaine détermination quant à l’assistance et le suivi des récipiendaires dans leur vocation.


Dans son allocution, Anatole Collinet Makosso a souligné cet aspect lorsqu’il a instruit que  « les meilleurs élèves soient soutenus selon leur potentiel ». L’une des clauses de la fondation en effet porte sur la priorité de ces prodigieux écoliers doués de facultés intellectuelles de bénéficier de certains privilèges à l’instar de la bourse universitaire, qu’elle soit locale ou étrangère.

La présidente de la fondation Esther Ahissou Gayama a évoqué la remarquable progression des résultats des filles qui s’élève à 46%. Cependant,  à l’issue de l’année scolaire 2015-2016 a-t-elle expliqué, le taux de réussite féminine représentait à peine 28 % de l’ensemble des lauréats.

18,63 est la moyenne la plus élevée des 28 récipiendaires de cette 11ème édition du 1er des meilleurs élèves de l’année scolaire 2017. Il s’agit de l’élève Destin Mpassi du lycée de Mbounda.