Les opérateurs téléphoniques déplorent la qualité de l’énergie fournie

Le ministre des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, Léon Juste Ibombo, a été informé, le 12 octobre à Brazzaville, au cours d’une réunion d’évaluation à mi-parcours, des...

Le ministre des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, Léon Juste Ibombo, a été informé, le 12 octobre à Brazzaville, au cours d’une réunion d’évaluation à mi-parcours, des actions entreprises par les opérateurs téléphoniques pour améliorer leurs services. Les opérateurs de téléphonie ont déploré par ailleurs, la qualité de l’électricité et le manque de carburant qui empiètent sur la qualité de leurs services.

Répondant à l’interpellation du gouvernement sur l’amélioration de la qualité de leurs services, les opérateurs de téléphonie mobile au Congo (MTN, Airtel, Azur et Congo télécom) ont tous déploré le fait que l’électricité qui leur est fournie ne permet pas d’alimenter les points de relais disséminés à travers le pays. De même, il a été aussi déploré les fréquentes pénuries de carburant qui ne permettent pas à ces sociétés d’alimenter régulièrement les groupes électrogènes de leurs antennes.

Le directeur multimédia wholesale et solution d’entreprise à Congo Télécom, Elie Fernand Zobikila, a souligné que la tension de l’électricité fournie par la Société nationale d’électricité (SNE) ne permet pas de faire fonctionner correctement leur site d’où les interruptions dans les prestations de services. « Avec les pénuries de carburant, nos groupes électrogènes ne peuvent pas tenir longtemps pour faire fonctionner nos sites »a-t-il précisé.

De son côté le directeur général de MTN, Djibril Ouattara, a souligné que depuis les sanctions infligées par l’Agence de régulation des postes et communications électroniques (ARPCE) en 2015, les sociétés de téléphonie mobile Airtel et MTN ont fait des efforts pour améliorer la qualité de leurs services. « Aujourd’hui, le régulateur a confirmé la qualité satisfaisante de nos services.  MTN s’est révélé être au top des standards mondiaux des compagnies de téléphonie mobiles en Afrique. En 2016, MTN a été désigné comme le meilleur réseau de téléphonie mobile. Nos enquêtes sur le contrôle qualité se sont révélées satisfaisantes », a-t-il expliqué.

Face à ces explications, Léon Juste Ibombo s’est dit satisfait des efforts entrepris par les opérateurs de téléphonie mobile. Il leur a reproché le fait qu’ils ne communiquent pas pour faire connaitre les problèmes qui les empêchent de faire fonctionner leurs réseaux au mieux. Toutefois, a-t-il dit, la déclaration du gouvernement tient toujours la route et le rendez-vous a été pris pour une évaluation complète le mois prochain.

Léon Juste Ibombo  avait, le 11 septembre 2017, demandé aux opérateurs de téléphonie mobile d’améliorer la qualité de leurs services afin de faire cesser les plaintes des populations. A cet effet, il leur avait donné un délai de deux mois pour améliorer leurs prestations. Si rien n’était fait, il allait procéder à la réduction de la durée de la licence du contrevenant.