Des pétitionnaires exigent une assemblée générale de la FECOJU-DA

Les pétitionnaires issus de 32 clubs et ligues de Judo ont demandé le 9 décembre à Brazzaville, au premier vice-président de la FECOJU-DA, de convoquer une assemblée générale extraordinaire...

Les pétitionnaires issus de 32 clubs et ligues de Judo ont demandé le 9 décembre à Brazzaville, au premier vice-président de la FECOJU-DA, de convoquer une assemblée générale extraordinaire le 16 décembre à Kintélé. Cette déclaration fait suite à l’expiration du delai de 15 jours qui avaient été accordés au président de cette fédération pour convoquer une assemblée générale extraordinaire.

« Après la pétition du 22 novembre dernier qui demandait au président de la fédération congolaise de judo et disciplines associées (FECOJU-DA) Marien Ngouabi Ikama de convoquer dans un delai de 15 jours une assemblée générale extraordinaire, nous tirons aujourd’hui les conséquences de son refus », a souligné le président de la commission préparatoire de l’Assemblée générale extraordinaire du Judo, Urliche Gyblain Massenet.


Après la pétition du 22 novembre, des concertations avaient été initiées par le Directeur général des sports qui avait tenté de réconcilier les deux camps, à savoir le clan des pétitionnaires et celui du président de la FECOJU-DA. Saisi par les pétitionnaires, le Comité olympique et sportif congolais avait tenté la même approche qui s’est également avérée inefficace à cause de l’absence de Marien Ngouabi Ikama.