Le procureur de la République demande la levée de l’immunité parlementaire de Okombi Salissa

Le procureur de la République André Oko Ngakala a saisi, le 20 décembre à Brazzaville, l’Assemblée nationale congolaise pour solliciter la levée de l’immunité parlementaire d’André Okombi Salissa député...

Le procureur de la République André Oko Ngakala a saisi, le 20 décembre à Brazzaville, l’Assemblée nationale congolaise pour solliciter la levée de l’immunité parlementaire d’André Okombi Salissa député de Lékana dans les Plateaux. C’est pour permettre à la  justice congolaise de lancer des poursuites à son encontre.

Le magistrat instructeur en charge du dossier sur l’ouverture de l’information judiciaire contre Ngambou Roland et Ngoma Gisèle, l’une des épouses de Okombi Salissa, «a saisi le parquet pour solliciter un réquisitoire supplétif visant M. André Okombi Salissa», a déclaré le Procureur de la République dans une déclaration rendue publique dans la capitale congolaise.


C’est le 21 novembre dernier que M. Oko Ngakala a présenté à la presse, des armes et munitions de guerre saisies au domicile de l’accusé.

Candidat malheureux à la présidentielle du 20 mars 2015 où il a occupé la quatrième place à la présidentielle, André Okombi Salissa est président de la CADD, une formation politique de l’opposition.