Sassou N’Guesso en Angola

Le président Denis Sassou N’Guesso s’est rendu le 26 septembre à Luanda, en Angola, pour assister à l’investiture du président élu de l’Angola, Joao Lourenço.  Ce dernier succède à José...

Le président Denis Sassou N’Guesso s’est rendu le 26 septembre à Luanda, en Angola, pour assister à l’investiture du président élu de l’Angola, Joao Lourenço.  Ce dernier succède à José Eduardo Dos Santos qui a dirigé pendant 37 ans ce pays d’Afrique centrale.

Le chef de l’Etat congolais entend consolider les liens tissés avec l’Angola avec le nouveau locataire du palais présidentiel angolais. Le nouveau président a affirmé qu’il se concentrera sur des mesures visant à promouvoir le suivi, la supervision et la promotion des activités sectorielles et à éliminer les obstacles administratifs qui n’encouragent pas le processus de croissance économique et de développement.

Pour atteindre cet objectif, Joao Lourenço, qui prononçait son premier discours à la Nation, peu après son investiture en tant que président de la République, a averti qu’il adoptera des politiques qui exigent l’imposition de règles strictes de change et fiscale.

Dans son discours, le président de la Cour constitutionnelle, Rui Ferreira, a déclaré que les Angolais n’oublieront jamais que José Eduardo dos Santos a consacré plus de 56 ans à la lutte pour l’indépendance, sa préservation, l’éradication du régime d’apartheid en Afrique du Sud, à la conquête de la paix et la consolidation de la démocratie en Angola.

Joao Lourenço assume le destin de la nation dans un scénario macroéconomique défavorable pour le pays qui a des défis urgents à relever, notamment la récupération et diversification de l’économie, ainsi que pour le maintien de la stabilité politique.

Il est le troisième président de la République, après António Agostinho Neto (1975-1979), fondateur de la nation, et José Eduardo dos Santos (1979-2017).

Général à la retraite, Joao Lourenço avait été désigné comme dauphin. La victoire du parti au pouvoir MPLA aux élections générales d’août a confirmé le passage de relais.