Sassou N’Guesso appelle au rassemblement dans la rigueur et la vérité

Le président de la République Denis Sassou N’Guesso, a exhorté les Congolais à cultiver le vivre ensemble quelles que soient les difficultés. « Chaque fois que dans notre société, montent...

Le président de la République Denis Sassou N’Guesso, a exhorté les Congolais à cultiver le vivre ensemble quelles que soient les difficultés. « Chaque fois que dans notre société, montent les haines et les divisions, que se développent les conflits armés, que s’exaspère le terrorisme lâche, ignoble et aveugle, nous devions en être meurtris puisque c’est la République qui régresse et qui dépérie », a-t-il fait remarquer dans son traditionnel message de vœux à la nation.

Le chef de l’Etat a encouragé ses compatriotes à ne pas désespérer malgré les difficultés. « Les difficultés sont faites pour être surmontées, les obstacles pour être franchis. Devant nous il n’y a rien qui ne puisse être surmonté, rien qui ne puisse être franchis», a-t-il dit.

Pour le président Sassou N’Guesso, les Congolais doivent se mettre ensemble et aller de l’avant, sans se laisser distraire par des querelles inutiles et des conflits artificiels. Les Congolais ne devraient pas se laisser entrainer par une inclination morbide à la violence et à la contestation systématique de tous et de rien. « Nous mettre ensemble dans la rigueur et la vérité, pour affronter dans la cohésion les difficultés et les peines à venir », a-t-il poursuivi.

Le discours du président de la République est un soutien aux efforts consentis par le Premier ministre Clément Mouamba et le maire de Brazzaville, Hugues Ngouélondélé. Ils ont organisé en 2016 à Brazzaville une réunion des acteurs politiques de toute obédience autour du concept « Vivre ensemble». Au cours de cette rencontre, les acteurs politiques de l’opposition, de la mouvance présidentielle et les membres de la société civile ont montré qu’ils pouvaient se surpasser et fraterniser au-delà de leurs vues politiques opposées.

Le Premier ministre avait déjà, lors de la célébration de la journée de la République le 28 novembre, a fait l’apologie d’une République une et indivisible. Le Président de la république ne s’est pas écarté de cette ligne de regroupement et d’unité. «Nous mettre ensemble pour avancer unis vers les buts de notre grand rêve commun, la République une, indivisible, laïque, solidaire et fraternelle», a-t-il insisté dans son message de vœux à la nation.

Sassou N’Guesso a présenté la République comme ce lieu qui doit réunir tout le monde sans distinction. « La République, lieu du rassemblement de tous les fils et toutes les filles de la nation, havre où sont accueillis, dans la paix, la sécurité, la cohésion, l’unité et la solidarité tous les citoyens du Congo : les nantis, les pauvres, les vulnérables, les intellectuels, les cadres, les ouvriers, les paysans, les croyants, les athées, les fourvoyés et les égarés », a-t-il souligné.