La SCS pour la promotion de la méthodologie statistique

Le secrétaire général de la Société congolaise de la statistique (SCS), Rufin Bidounga  a déclaré, le 20 décembre à Brazzaville, que la généralisation de l’emploi de la statistique dans...

Le secrétaire général de la Société congolaise de la statistique (SCS), Rufin Bidounga  a déclaré, le 20 décembre à Brazzaville, que la généralisation de l’emploi de la statistique dans tous les domaines de la société a conduit à un effort de mutualisation des moyens intellectuels et matériels  de diverses structures ayant pour objectif la promotion de la méthodologie statistique.

Les professionnels de la statistique ont mutualisé leurs efforts intellectuels et matériels, en vue de promouvoir la méthodologie statistique. Le but est d’en faire un outil au service des décideurs. La Société congolaise de la statistique est un cadre d’échanges et de partage, de mutualisation d’intelligences autour de la statistique.

Cette association est aussi un espace de promotion et de valorisation de la statistique, comme un outil efficace auprès des étudiants, des professionnels et des décideurs.

C’est le manque de données fiables dans beaucoup de domaines de la vie et la méconnaissance par des utilisateurs potentiels, des quelques chiffres produits par le système statistique national qui a motivé la création de cette association.


 Rufin Bidounga a demandé aux membres de la Société congolaise de la statistique d’être capables de mettre leur intelligence à contribution, dans le sens de la dynamique de la complémentarité, la mutualisation des efforts, des intelligences pour qu’il n’ait pas une personne qui se trompe seule, mais plusieurs.

Cette  association a besoin de la contribution des politiques, des administratifs pour que dans  le pays puisse avoir un triple rayonnement des statistiques, notamment au niveau sous régional, régional et mondial.

Créée le 28 octobre 2016, la Société congolaise de la statistique est une association à but non lucratif. Elle  est animée par la volonté de rendre visible et de vulgariser la statistique au Congo, afin  d’accompagner l’Etat dans ce domaine et dans l’accomplissement des grandes opérations telles que le Recensement général des populations et habitat (RGPG).

La SCS entend aider les étudiants par différents moyens, tels  les formations et le renforcement des capacités.