Sianard dédicace une «Lettre à la République» - Vox Congo
Culture

Sianard dédicace une «Lettre à la République»

Sianard dédicace une «Lettre à la République»
Rédaction

L’écrivain Davis Valentin Sianard, a présenté et dédicacé le 8 décembre à Brazzaville, son livre «Lettre à la République», sous-titré «L’heure est grave», et publié aux éditions Alliance Kongo. Cet ouvrage de 188 pages exprime le rêve d’un Congo meilleur et prospère, selon son auteur.

«Lettre à la République» est un essai subdivisé en deux parties, à savoir «Réformes constitutionnelles» et «Graines fécondes pour un Congo émergent et prospère». Préfacé par Pierre Ntsemou, écrivain et critique littéraire, ce livre compte 21 chapitres.

L’auteur déroule un examen très personnel de la situation constitutionnelle et institutionnelle congolaise émanée tant du référendum du 25 octobre 2015 que de l’élection présidentielle du 20 mars 2016. Davis Sianard estime que la «rupture» chère au président Denis Sassou N’Guesso, ne serait possible qu’avec des institutions fortes et un profond changement de mentalités.

De ses recherches sortent des propositions entre autres économique et juridique dans la gestion des marchés publics, l’initiation d’une municipalisation industrielle, le développement du tourisme balnéaire au Congo et la mise en place d’une politique de revalorisation du travail de la terre.

Pierre Ntsemou, observe que l’auteur part d’une analyse soutenue pour rêver d’une démocratie au Congo. «Il est bon de rêver avec Sianard d’une démocratie», a-t-il dit. Profitant de cette occasion, Davis Valentine Sianard, étudiant en master à la faculté de Droit de l’université Marien Ngouabi, a confié que dans son livre, il s’adresse aussi « à la nation immortelle, c’est-à-dire aux générations futures qui pourront s’approprier mes propositions ».

Militant pour les droits de l’homme «Lettre à la République», est le deuxième ouvrage de Sianard. Il a déjà un roman sur le marché nommée «Rêve africain».

Autres articles dans Culture

Festibrava prépare sa seconde édition

Rédaction22 décembre 2016

Mariuscka Moukengue, une slameuse sur la scène de Mantsina

Rédaction13 décembre 2016

Bientôt un Festibravaday à Brazzaville

Rédaction10 décembre 2016

Canal+ et la CAF d’accord pour la diffusion des compétitions officielles

Rédaction9 décembre 2016

Le Congo veut protéger ses biens culturels lors des conflits

Rédaction9 décembre 2016

Le festival « Mantsina sur scène » s’ouvre ce samedi à Brazzaville

Rédaction9 décembre 2016

Copyright © 2015 par Vox Médias.