FMI

  • Le FMI ouvre trois axes de discussions avec le Congo

    Le ministre des Finances et du budget, Calixte Nganongo, a déclaré le 5 décembre à Brazzaville, lors d’un échange avec la délégation du Fonds monétaire international (FMI), que le Congo était entré dans la phase de négociations d’un programme qui va s’articuler sur trois principaux axes.  Le chef de...
  • La France et le comité de suivi au Sénat pour la crise du Pool

    Le président  du Sénat, Pierre Ngolo a évoqué, le 22 novembre à Brazzaville, tour à tour avec l’ambassadeur de France au Congo, Bertrand Cochery et le Comité de suivi de la convention pour la paix et la reconstitution, conduit par son président, Marius Mouambenga, les questions socio-économiques et politiques...
  • Le FMI établit une partie de la dette congolaise à 110% du PIB

    La mission des services du Fonds monétaire international (FMI) a évalué à 110% du Produit intérieur brut (PIB) la dette extérieure  du Congo, soit environ 5.329 milliards de francs CFA. Contrairement à ses pratiques, le FMI s’est fendu d’une simple déclaration pour annoncer cette dette, plutôt que de parler aux...
  • Le FMI est déjà à Brazzaville

    La mission du Fonds monétaire international (FMI) conduite par Abdul Wane Aziz par est arrivée le 26 septembre à Brazzaville, et a aussitôt été reçue par le ministre des Finances et du budget, Calixte Nganongo. Ce dernier a affirmé que les éléments de discussion conduiront rapidement vers les négociations...
  • La dette publique du Congo a atteint 77% du PIB

    Le Fonds monétaire international (FMI) a noté dans une conclusion publiée le 10 mars à Washington que la dette publique du Congo avait atteint les 77% du Produit intérieur brut (PIB). Selon la norme établie au sein de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC),...
  • Le Congo recherche 150 milliards pour apurer sa dette intérieure

    Le Congo s’apprête à lancer son premier emprunt obligataire sur le marché financier de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC). D’un montant de 150 milliards de francs CFA, cette bagatelle servira à apurer la dette intérieure due aux banques locales ainsi qu’aux entreprises engagées dans la réalisation...
  • Le FMI lance un projet pour améliorer les statistiques du secteur extérieur en Afrique

    Le Fonds monétaire international (FMI) a lancé récemment un projet de développement des capacités qui vise à améliorer les statistiques du secteur extérieur en Afrique centrale et en Afrique de l’Ouest. Ce projet financé par le Japon a été présenté à Maurice lors d’un atelier  qui a réuni des...