Un vote timide au centre Pierre Mayindou de Mfilou

Le centre Pierre Mayindou dans le 7e arrondissement Mfilou, comptant  6.299 inscrits répartis dans  sept bureaux de vote a ouvert ses portes à 9h33. Neuf candidats postulent aux élections législatives...

Le centre Pierre Mayindou dans le 7e arrondissement Mfilou, comptant  6.299 inscrits répartis dans  sept bureaux de vote a ouvert ses portes à 9h33. Neuf candidats postulent aux élections législatives et 18 listes  pour les élections locales du 16 Juillet.

Dès l’ouverture des bureaux, il n’y a pas eu d’afflux de votants. « Le vote se déroule dans le calme et la sérénité. Les électeurs sont ordonnés. Quand il y a des petits problèmes, nous les orientons comme il se doit. Ce matin, il n’y a, certes pas beaucoup de monde, mais je suis sûr que les électeurs viendront massivement l’après-midi », a dit le président du bureau de vote n°1, Pierre Maixent Ngoma.

Pour Herman Nzala Ngouala, candidat indépendant aux locales et deuxième sur la liste «Ananas», les conditions d’un vote transparent sont réunies. «Je sors du bureau de vote serein et confiant d’avoir accompli mon droit civique. Nous avons nos représentants dans les différents centres et bureaux de vote pour veiller en notre compte», a-t-il affirmé.

S’exprimant sur le boycott ordonné par l’opposition et certaines associations de la société civile, Jules Biassissa, électeur a condamné cette attitude et a salué le patriotisme des autres Congolais qui ont voté le candidat et la liste de leur choix. « Comment peut-on changer les choses si  on n’est pas représenté à l’hémicycle ? », s’est-il interrogé, avant de poursuivre que la politique de la chaise vide ne pouvait pas profiter à ceux qui la prônent. « C’est en votant qu’on donne son opinion au conseil ou à l’assemblée», a-t-il précisé.

Sur les 9 candidats qui se présentent à Mfilou, il y a deux indépendants et sept candidats des partis politiques comme le Club 2002 PUR, le RC, la DRD, le CPR, l’UDH-Yuki, le MCDDI et de la CO.DEM.A.  Ces partis sont également représentés aux locales avec les listes d’autres partis comme le PCT, l’UPADS et le RDPS.

Dans l’ensemble il n’y a eu que huit représentants des candidats et des listes de la CO.DEM.A, de Yuki, de l’UPADS, du RC, de la DSSUP, du MCDDI et un indépendant. Du côté des observateurs, seuls les représentants de l’association Les Patriotes pour la nouvelle  République, une association de la société civile du Congo ont  été présents.